Accueil

A la une

3 Mds d’€ de marchés attribués pour le creusement du tunnel transfrontalier

Mercredi 7 juillet 2021, le maître d’ouvrage public franco-italien TELT a dévoilé la liste des entreprises attributaires des marchés de travaux pour la phase principale de creusement du tunnel transfrontalier de 57,5 km sous les Alpes, pierre angulaire de la future liaison ferroviaire Lyon-Turin. Cette étape majeure marque définitivement l’irréversibilité du chantier du plus grand tunnel ferroviaire au monde.

Ces annonces ont été faites lors d’une visio-conférence de presse internationale, en direct de Paris, Rome et Bruxelles. Trois lots d’un montant total de 2 milliards d’€ ont été attribués à différents groupements d’entreprises pour le percement des 45 km de la partie française de l’ouvrage. Le chantier générera 6000 emplois directs et indirects. Les contrats pour le creusement des 12 km de la partie italienne seront quant à eux attribués dans six mois, pour un montant d’environ 1 Md€.

30.000 documents analysés, 70 personnes mobilisées, 120 réunions depuis juin 2020, 158 heures de négociations avec les entreprises candidates…sont quelques chiffres clés qui donnent la mesure de la rigoureuse et complexe procédure de sélection des offres conduite par le maître d’ouvrage.

Dans un peu plus d’un an et jusqu’en 2028, sept tunneliers commenceront à creuser simultanément la montagne pour percer les deux tubes du tunnel. Un véritable défi humain et technologique. Viendra ensuite la phase d’équipement de l’ouvrage puis celle des essais en vue d’une mise en service du tunnel programmée à l’horizon 2030. En attendant la livraison des tunneliers, les sept sites de travaux aujourd’hui actifs (1000 salariés) se poursuivent selon le calendrier prévu. A ce jour, 20% du projet global ont été réalisés. 

Ils ont dit

Section française du Lyon-Turin : « Je souhaite que les choses avancent très rapidement en vue de prendre position en début d’année...

Dimanche 05 Septembre 2021
13