Accueil

A la une

Le maître d’ouvrage du tunnel international lance la procédure d’appels d’offres

Lundi 11 mars, c’est à l’unanimité que le Conseil d’administration de TELT a donné son feu vert au lancement de la procédure d’appels d’offres pour la poursuite des travaux du tunnel international de 57 km sous les Alpes, clé de voute de la liaison Lyon-Turin. Dans un communiqué, la ministre française des Transports Elisabeth BORNE a salué cette décision qui « constitue une étape positive dans l'intérêt du projet Lyon-Turin ».

La première étape de cette procédure est la publication des avis de marchés pour trois lots d’un montant de 2,3 milliards d’euros. Ce lancement permet de préserver les financements européens. De nouveaux retards dans le calendrier auraient, en effet, contraint l’Union Européenne à procéder à une première diminution de ses subventions de 300 M€.

La procédure est strictement identique à celle qui aurait dû être lancée en juillet dernier mais qui était bloquée par le « Mouvement 5 Etoiles », composante de la coalition gouvernementale en Italie historiquement opposée au chantier. Le calendrier des travaux aura donc pris six mois de (coûteux) retard pour des raisons politiques.

Afin de répondre au souhait du gouvernement italien d’approfondir ses réflexions sur le dossier et de rediscuter certains volets avec la France et l’UE, les avis de marchés comportent une indication sur la possibilité d’interrompre, sans obligations et sans coûts, la procédure dans toutes ses étapes.

Le Lyon-Turin est le fruit de multiples traités et accords internationaux. Un éventuel abandon définitif du chantier nécessiterait un vote au Parlement où le « Mouvement 5 Etoiles », très isolé sur ce dossier face à toutes les autres formations politiques du pays, ne dispose pas de la majorité.  

Ils ont dit

Avec le Lyon-Turin, « réconcilier modernité et écologie »

Dimanche 3 mars, Emmanuel MACRON était l’invité...

Dimanche 03 Mars 2019
13