Accueil

A la une

L'Italie dit un OUI clair et définitif au Lyon-Turin

C’est le vendredi 26 juillet que l’INEA, l’agence européenne qui gère les programmes d’investissements de l’UE dans les réseaux de transports, a reçu le courrier officiel. Adressé par le ministère italien des Transports, le courrier s’appuie sur les déclarations prononcées quelques jours auparavant par le Premier ministre Giuseppe CONTE (en photo) : l’Italie confirme donc son "engagement à réaliser le Lyon-Turin dans l’intérêt national" considérant qu’arrêter le chantier à ce stade "couterait plus cher au pays que le terminer."

Cette confirmation met fin à un feuilleton qui enflamme depuis plus d’un an la scène politique italienne. Jusqu’au bout, le Mouvement 5 Etoiles arrivé au pouvoir en juin 2018 grâce à une improbable alliance avec la Ligue de Matteo SALVINI, a tenté par tous les moyens de faire dérailler le projet au nom de la «felice decrescita » (décroissance heureuse).

A cours de manœuvres dilatoires et très affaibli suite à sa sévère défaite aux élections européennes et locales de mai dernier, le Mouvement populiste était dans une impasse car minoritaire au Parlement sur ce dossier. L’ensemble des autres formations politiques du pays et une large majorité de l’opinion italienne sont en effet favorables à l’infrastructure considérées comme vitale sur les plans écologiques et économiques. Pierre angulaire de la future liaison transalpine, le tunnel transfrontalier sous les Alpes, dont les travaux sont en cours, sera livré en 2030.

Ils ont dit

En disant OUI au Lyon-Turin, « l’Italie a pris une décision de bon sens »

"L’Italie a pris une décision...

Lundi 29 Juillet 2019
13