Accueil

A la une

ÉLECTIONS EUROPÉENNES / Les listes « pour » et « contre » le Lyon-Turin

En vue du scrutin européen de dimanche prochain, le Think Tank de référence sur les mobilités TDIE (http://tdie.eu/) (dont la Transalpine est membre) a interrogé les principales listes françaises sur leur programme et leurs priorités en matière de transports. L’intégralité des réponses au questionnaire qui leur a été soumis est à découvrir en cliquant ici.

Face à l’urgence climatique, un consensus se dégage en faveur du développement du ferroviaire pour la mobilité des personnes et des marchandises dans le cadre d’un renforcement du réseau transeuropéen de transport. Mais paradoxalement, alors même que le projet répond précisément à ces objectifs, trois listes se déclarent clairement opposées au Lyon-Turin : Europe Ecologie les Verts, la France Insoumise et Debout la France.

Si les ressorts idéologiques profonds de cette opposition divergent entre ces trois formations (choix de la décroissance, critique du libre-échange, euroscepticisme…), elles partagent en revanche le même argument de façade : la vieille ligne de montagne construite au XIXème siècle sous Napoléon III serait suffisante pour absorber une large part des 3 millions de poids lourds qui franchissent chaque année la frontière franco-italienne.

Or, on sait désormais que c'est rigoureusement impossible comme l’explique de manière simple l’infographie à découvrir en cliquant ici. Confrontés aux mêmes configurations, tous nos voisins de l'arc alpin ont fait le choix de réaliser des infrastructures de nouvelle génération identiques au Lyon-Turin pour faciliter la barrière naturelle des Alpes. 

 

Ils ont dit

« Prendre le train, c’est protéger le climat ! »

"Nous sommes convaincus que le seul moyen de réduire sur le...

Lundi 20 Mai 2019
13