Accueil

A la une

Toujours plus de camions dans les Alpes

En 2018, le volume de marchandises ayant transité par les 15 passages routiers et ferroviaires de l'arc alpin a progressé de 3,4% pour atteindre le niveau record de 223,5 Mt. Selon les derniers chiffres publiés par la Commission Européenne, près de 95% de cette croissance globale du trafic a bénéficié aux camions qui ont transporté 153,7 Mt (+4,7%).

Le volume transporté sur le rail a atteint 70 Mt, avec une faible progression (+ 0,6%) et des disparités importantes entre les pays. En haut du podium, la Suisse récolte les fruits d’une politique de long terme volontariste conjuguant notamment la réalisation de grandes infrastructures de nouvelle génération (tunnels de base du Lötschberg et du Gothard, complétés l’année prochaine par le tunnel du Ceneri), des mesures de fiscalité écologique et de régulation du trafic de poids lourds, ou encore des dispositifs permettant de préserver des flux constants de trains de fret au milieu du trafic voyageurs. Résultats : 70 % des 39,7 Mt de marchandises échangées entre la Suisse et l’Italie en 2018 ont emprunté le rail. .

En attendant la livraison en 2025 du tunnel du Brenner (frère jumeau de celui de la liaison Lyon-Turin) l’Autriche affiche en comparaison de bien moindres performances avec tout de même 27,8% de marchandises transportées par des trains. Quant à la France, seulement 7,4% des 45,4 Mt de marchandises échangées avec l’Italie ont été transportées sur le rail contre 92,6% par la route (2,9 M de poids lourds en 2018).

 

Ils ont dit

« Je crois vraiment que le Lyon-Turin est un projet utile »

Mardi 3 septembre, quelques heures seulement...

Mardi 03 Septembre 2019
13