AYRAULT APPROUVE LE REPORT DE PLUSIEURS LIGNES A GRANDE VITESSE

Les Echos.fr
Jeudi 27 Juin 2013

Le Premier ministre Jean-Marc Ayrault déclare (...) partager le diagnostic du rapport Duron sur les transports, qui propose notamment de différer la construction de plusieurs lignes de train à grande vitesse. (...)
La commission Mobilité 21, présidée par le député PS Philippe Duron, a donc été chargée par le gouvernement de "hiérachiser" les projets listés dans le SNIT. (...) Le rapport donne la priorité à l'entretien du réseau existant (...) ce qui mobilisera entre 25 et 30 milliards d'euros d'ici à 2030. (...) Il reste ensuite 8 à 10 milliards à consacrer d'ici à 2030 à de nouveaux projets (...) comme le traitement des noeuds ferroviaires de Lyon, et de Marseille St-Charles (...).
(...) La commission a toutefois élaboré un second scénario, dans lequel le gouvernement consent un effort budgétaire supplémentaire de 400 millions d'euros par an. Ce qui, compte tenu de l'effet de levier, libère entre 28 et 30 milliards d'euros pour les nouveaux projets d'ici à 2030. (...)

Le Premier ministre devrait, lors d'une prise de parole début juillet sur les investissments en France, révéler quel scénario du premier ou du deuxième sera retenu.

Il est précisé que le Lyon-Turin est absent du rapport car objet d'un traité international. La réalisation de la première phase cooûterait à la Fance 2,5 milliards d'euros environ.

2013
Brèves

actus

223

2015

2014

2013

2012

2011

2000

2016

2010

2009

2008

2007

2017

2018

Lien de la page