CHANTIER DU TUNNEL LYON-TURIN : LA CGT OPPOSEE A UNE PAUSE

Enviscope
Dimanche 17 Septembre 2017

Le syndicat CGT des Transports prend position après les déclarations du chef de l'Etat et du Gouvernement en faveur d'une "pause" pour l'investissement dans de grands projets notamment ferroviaires. La CGT met en garde contre les conséquences d'un arrêt ou d'un retard du chantier pour la vallée de la Maurienne, et rappelle que le chantier est financé à 40 % par l'Europe, par l'Italie à 35 %, la France prenant en charge 25 % d'une dépense de 8,5 Md € environ. "Linvestissement pour le tunnel de base représente pour la France la somme de 2 MD € (...), la même somme que la SNCF veut investir dans le Charles de Gaulle express en région parisienne pour 20 000 voyageurs potentiels."
Le syndicat demande aux opposants aux "grands projets" d'avoir un regard positif pour un projet dont l'investissement permettrait de redynamiser le fret immédiatement (...) et demande une "autre politique des transports, en particulier moins de transport routier, un mode qui génère (...) des coûts de 100 Md € chaque année en raison de la pollution de l'air. (...) Elle recommande aux députés de la Savoie d’intervenir auprès du Président Macron pour que l’Etat lève les ambigüités relatives à ce chantier.

2017
Brèves

actus

2002

2015

2014

2013

2012

2011

2000

2016

2010

2009

2008

2007

2017

2018

Lien de la page