D’ICI 2020, LE TUNNEL FERROVIAIRE HISTORIQUE DU FREJUS NE SERA PLUS AUX NORMES

La Repubblica - Traduit de l'italien
Jeudi 06 Octobre 2016

En 2020, l’actuel tunnel ferroviaire du Fréjus datant de 1871 ne sera plus aux normes italiennes et encore moins aux normes de l’Union européenne. En effet, selon les techniciens en charge du dossier, le tunnel ferroviaire le plus vieux des Alpes ne respecte plus les normes de sécurité prévues par la loi.

Ainsi dans le décret du ministère des infrastructures du 28 octobre 2005 intitulé « Sécurité dans les tunnels ferroviaires » il est indiqué que dans les tunnels mono tube de longueur supérieure à 1 000 mètres (celui du Fréjus mesure 13 657 mètres), il est obligatoire « dans les 15 ans après l’application de la loi d’avoir une issue de secours carrossable tous les 4 kilomètres environ ».

Cette échéance est prévue en 2020. Le tunnel historique du Fréjus n’a aucune issue de secours et ni de ventilation, un véritable danger en cas d’incendie .

Les bouches d’incendie prévues dans le décret tous les 125 mètres ont été réalisées lors de récents travaux de modernisation du tunnel, qui ont permis de dépasser certaines limites techniques, comme l’existence d’un seul tube qui impose déjà aujourd’hui le transit alterné des trains de marchandises et de passagers pour éviter tout risque d’incendie.
(…)

La norme européenne, quant à elle, est encore plus restrictive, la STI document datant de 2008 sur les spécificités techniques de l’interopérabilité sur les lignes continentales abaisse à un kilomètre la distance maximum entre les sorties de sécurité des tunnels. Elle stipule également que les sorties de secours doivent être accessibles par les moyens de secours et nécessitent donc une largeur d’au moins 2,25 m.
(…)

Ce tunnel entre Modane et Bardonecchia devrait donc, selon les normes actuelles, être fermé. Les travaux de modernisation qui ont été réalisés de 2003 à 2011, n’ont pas permis de résoudre les limites structurelles de l’infrastructure.
(…)

Après vingt d’ans d’affrontements idéologiques, on arrive à la conclusion que la seule façon de protéger les voyageurs et les habitants de la vallée est d’abandonner la ligne historique et de réaliser la nouvelle liaison Lyon-Turin.

2016
Brèves

actus

1853

2015

2014

2013

2012

2011

2000

2016

2010

2009

2008

2007

2017

2018

Lien de la page