ELEMENTS D'ACTUALITE AUTOUR DU LYON-TURIN

Le Comité pour la Transalpine
Lundi 29 Août 2011

Début août, l'approbation du tracé définitif de la liaison Lyon-Turin côté italien a été donnée par le Comité interministériel de programmation économique (CIPE).
En effet, sous l'impulsion de Mario Virano, Président de l'Observatoire technique, en concertation avec les représentants de la Vallée de Suse, le tracé en Italie a été entièrement redéfini et la création d'une gare internationale à Suse a été décidée.

Compte tenu du temps pris par la redéfinition du tracé en Italie, l'Union européenne a accepté un délai supplémentaire de 2 ans assorti de 3 conditions :
1 - le lancement des travaux préparatoires en Italie, à savoir la galerie de la Maddalena,
2 - l'approbation du nouveau tracé en Italie,
3 - la signature d'un avenant au Traité de Turin, engageant effectivement la France et l'Italie dans la réalisation du tunnel de base : date de démarrage des travaux, défninition du promoteur en charge de leur réalisation, répartition des coûts entre la France et l'Italie.

Dans le même temps, le projet de budget 2014-2020 présenté par la Commission européenne le 30 juin, confirme sa disponibilité à soutenir le projet au-delà de 2013.

Depuis fin juin, la première des 3 conditions est remplie, avec le lancement des travaux de percement de la galerie de La Maddalena, premier chantier d’accès au tunnel de base de la liaison Lyon-Turin en Italie ; ce qui a donné lieu aux évènements récents en Val de Suse. Et depuis début août,  est également remplie la deuxième condition.

La France et l'Italie ont maintenant jusqu'au 21 septembre pour se mettre d'acord sur l'avenant au Traité au risque de prerdre le bénéfice de la subvention européenne, mais aussi de remettre en cause l'utilité des 824 M€ déjà engagés.

2011
Brèves

actus

359

2015

2014

2013

2012

2011

2000

2016

2010

2009

2008

2007

2017

2018

Lien de la page