ENJEUX / Le port de Marseille ne veut pas rater le Lyon-Turin

Vendredi 14 Juin 2019
Au cours de l’examen de la Loi Mobilités au Parlement, plusieurs sénateurs et députés des Bouches-du-Rhône ont mis en lumière les enjeux du Lyon-Turin pour le Grand Port Maritime de Marseille-Fos. De fait, en tant que maillon manquant du Corridor méditerranéen reliant la péninsule ibérique à l’Europe centrale, c’est l’une des grandes vocations du Lyon-Turin de permettre un report modal massif sur le rail du trafic de poids lourds colossal qui transite par cet axe en longeant la côte méditerranée. Pour mémoire, 1,5 million de camions (chiffre en hausse constante) franchissent chaque année la frontière franco-italienne par Vintimille.

1er port français et 5ème port européen avec plus de 80 Mt traitées par an, le port de Marseille-Fos est concerné au premier chef. Sa connexion à la future liaison Lyon-Turin, via l’indispensable réalisation du barreau sud du Contournement Ferroviaire de l’Agglomération Lyonnaise, est capitale pour élargir ses débouchés vers l’Est et rivaliser avec les ports concurrents de la Méditerranée. Un véritable enjeu stratégique à l’heure de l'intermodalité et alors que le gouvernement entend dynamiser l’économie portuaire du pays pour renforcer la compétitivité et le rayonnement de la France à l’international.

2019
Telex

actus

2230

2015

2014

2013

2012

2011

2000

2016

2010

2009

2008

2007

2017

2018

2019

Lien de la page