ITALIE : MOBILISATION DES DEPUTES EN FAVEUR DU TURIN-LYON

Mardi 19 Octobre 2010

Le Ministre des Infrastructures italien Altero Matteoli, a rencontré son homologue français Dominique Bussereau au sujet de la liaison ferroviaire Lyon-Turin, le 18 octobre à Paris, et ils ont décidé de créer un groupe de travail technique qui sera en charge de vérifier le thème de la répartition des coûts. Le même jour à Rome, les députés italiens des partis politiques UDC, PDL et PD se sont unis en faveur du Lyon-Turin. En effet, ils ont déposé trois motions dans lesquelles ils demandent la réalisation de la liaison Lyon-Turin, la signature du Traité avec la France ainsi que le déblocage immédiat des fonds pour les interventions de la première phase des travaux. Ils sollicitent un positionnement clair du gouvernement conformément aux échéances européennes de fin d’année. Ils souhaitent également que le gouvernement s’engage à assurer les ressources financières suffisantes pour couvrir le montant total de l’ouvrage et à mener toutes les initiatives nécessaires pour renforcer la pleine coopération entre l’Italie et la France pour la réalisation de l’infrastructure. Ils ont souligné que cette nouvelle liaison est indispensable pour relancer le système économique – productif de l’Italie sur le plan européen. « La réalisation du corridor 5, garantira une meilleure compétitivité aux entreprises qui pourront transporter plus rapidement leurs marchandises, mais aussi une meilleure mobilité des personnes, qui bénéficieront de temps de parcours extrêmement réduits pour voyager en Italie et en Europe, et déterminera en outre la réduction de la pollution environnementale et acoustique ». Le projet préliminaire rédigé par LTF et RFI sur la base des données fournies par l’Observatoire technique a été présenté le 18 octobre au Président du Conseil italien, Silvio Berlusconi.

2010
Brèves

actus

1343

2015

2014

2013

2012

2011

2000

2016

2010

2009

2008

2007

2017

2018

Lien de la page