JACQUES BARROT RECLAME DAVANTAGE DE MOYENS POUR LES TRANSPORTS EUROPEENS

Les Echos
Lundi 04 Février 2008

A cinq mois de la présidence française de l'Union européenne, le commissaire européen aux transports et vice-président de la commission, Jacques Barrot, a présenté vendredi dernier ses principaux chantiers pour 2008. Dans la continuité de 2007, les grandes priorités restent le développement de modes de transport moins polluants, la levée des dernières barrières intra-européennes et le renforcement de la protection des voyageurs. Mais le commissaire a insisté sur la nécessité d'augmenter les moyens financiers de l'Union européenne pour mener à bien les grands projets lancés ces dernières années. "Je souhaite que la présidence française soit l'occasion d'aborder la question du budget de l'Union, trop limité, a-t-il déclaré. Il ne représente que 30 % de celui du Pentagone. C'est insuffisant comme l'ont montré les difficultés rencontrées sur les projets Galileo et de réseaux transeuropéens de transports (RTE)". Jacques Barrot prévoit ainsi de réunir, les 5 et 6 mai prochains à Ljubljana (Slovénie), les ministres des transports des 27 pays de l'Union pour évoquer le financement des grands corridors de transports européens, comme la ligne ferroviaire à grande vitesse entre Berlin et Palerme ou la liaison ferroviaire Lyon-Turin-Budapest. (...) Ce dernier voudrait également que les recettes générées par la future "écotaxe", qui pourra être imposée aux poids lourds vers 2009-2010, soient affectées à la modernisation du réseau routier ou au développement des modes de transports alternatifs. (...)

2008
Brèves

actus

1629

2015

2014

2013

2012

2011

2000

2016

2010

2009

2008

2007

2017

2018

Lien de la page