LA CHAMBRE DE COMMERCE DU PIEMONT MET EN GARDE CONTRE LES RETARDS PRIS SUR LE TURIN - LYON

Le Comité pour la Transalpine
Vendredi 09 Janvier 2009

Le président de la Chambre de Commerce du Piémont, Ferruccio Dardanello, a demandé au monde politique et institutionnel de tout mettre en œuvre pour accélérer l’action de relance de la liaison Turin-Lyon car « nous ne pouvons plus nous permettre des interruptions dans le processus d’études préalables à la réalisation de cet ouvrage » a-t-il précisé. La prise de position de Mr Dardanello est liée aux « abondantes chutes de neige de ces derniers jours qui ont engendré le blocage des vallées alpines, ce qui démontreune fois encore les lacunes structurelles de notre réseau de transports ». Il explique : « Les transporteurs routiers piémontais qui exportent, notamment en France, sont contraints d’appliquer des coûts élevés à cause des trajets plus longs. Un cercle vicieux qui rend le « Made in Italy » moins compétitif. Selon Mr Dardanello « les retards pris sur le Turin-Lyon représentent du temps perdu pour la relance de l’économie piémontaise et italienne ». Et c’est pourquoi il salue avec satisfaction la reconfirmation de Mario Virano à la présidence de l’Observatoire qu’il estime être « un pas en avant vers la réalisation d’un ouvrage considéré stratégique pour le développement économique et la compétitivité de la région Piémont».

2009
Brèves

actus

1525

2015

2014

2013

2012

2011

2000

2016

2010

2009

2008

2007

2017

2018

Lien de la page