LA SUISSE INAUGURE LE TROISIEME TUNNEL FERROVIAIRE DU MONDE

Le Moniteur - Expert
Vendredi 15 Juin 2007

Vendredi 15 juin, a été inauguré le tunnel ferroviaire du Lötschberg, qui permettra la traversée des Alpes suisses sur un axe nord-sud. Long de 34,6 kilomètres, cet ouvrage réalisé par les plus grands majors du BTP européen a nécessité 7 ans et 2,7 milliards d'euros. Le tunnel du Lötschberg est le premier élément du projet "AlpTransit", approuvé par référendum en 1992, qui vise principalement à transférer le trafic des poids lourds de la route vers le rail. Un second itinéraire de traversée des Alpes par la voie ferrée passera par le tunnel du Saint Gothard (57 km) actuellement en construction mais qui accumule les retards et ne doit être livré qu'en 2017. Dans le tunnel du Lötschberg, les trains (transport de fret, de voitures et de voyageurs) circuleront à des vitesses pouvant atteindre 250 km/h, ce qui diminuera de moitié la durée du voyage entre la capitale de la Confédération helvétique et le Haut-Valais. L'ouvrage permettra de relier le nord de la Suisse au nord de l'Italie, de Bâle à Milan, en 3h45, soit un gain de 30 minutes, selon les CCF (Chemins de Fer Fédéraux). En capacité de fret, il permettra l'acheminement de 7 millions de tonnes supplémentaires, l'équivalent de 500 camions de 40 tonnes par jour (soit 180 000 camions par an). Actuellement, 1,2 millions de camions traversent chaque année les Alpes suisses. L'ouvrage sera entièrement opérationnel à partir du 9 décembre. D'ici là, il est prévu d'y faire transiter quelque 10 000 trains de marchandises et de voyageurs à titre de test. (...)

2007
Brèves

actus

1678

2015

2014

2013

2012

2011

2000

2016

2010

2009

2008

2007

2017

2018

Lien de la page