Le Lyon-Turin en ligne avec les objectifs de la Loi Mobilités

Jeudi 06 Juin 2019

Après son passage au Sénat en mars dernier, la Loi d’Orientation des Mobilités (LOM) est débattue jusqu’à la mi-juin en 1ère lecture à l’Assemblée nationale. L’examen du texte en Commission a confirmé les dispositions sur le Lyon-Turin introduites au Sénat. Une large majorité des députés et le gouvernement se sont accordés sur la pertinence de consacrer dans la LOM la spécificité internationale de la liaison considérée dans son ensemble, c’est à dire le tunnel transfrontalier et ses voies d’accès.

L’examen en séance ne devrait logiquement pas remettre en cause ce principe lié aux multiples traités et engagements internationaux pris par la France sur ce grand chantier structurant. D’autant que le Lyon-Turin répond à l’essentiel des grandes priorités politiques affichées par la LOM :

- transition écologique à travers un report modal massif du transport de voyageurs et de marchandises sur le rail beaucoup moins polluant ;

- aménagement du territoire et amélioration des transport du quotidien sur les lignes "malades" reliant Lyon aux métropoles du sillon alpin (Grenoble, Chambéry, Annecy) ;

- connecter la France aux grands systèmes d’échanges européens et mondiaux : le Lyon-Turin sera le seul axe ferroviaire européen à servir à la fois des flux Est-Ouest et Nord-Sud.

 

2019
Telex

actus

2223

2015

2014

2013

2012

2011

2000

2016

2010

2009

2008

2007

2017

2018

2019

Lien de la page