LYON - TURIN : L'ACCORD EST DEFINITIF

Mercredi 30 Janvier 2008

Il est temps d’arrêter avec la polémique des financements communautaires aussi bien pour faire avancer que pour freiner la réalisation du Lyon-Turin. Aujourd’hui personne ne peut revenir en arrière, ni la Commission européenne, ni les Etats membres qui ont déjà donné leur accord définitif le 29 novembre dernier. Certes, la Commission européenne évaluera chaque année l’état d’avancement des projets et engagera alors les versements annuels. Concernant le Corridor 5, la commission est assistée par un coordonnateur européen. Pour l’Italie, c’est le calendrier du projet présenté à l’Europe le 18 juillet 2007 qui doit être respecté dans les prochains mois, quelle que soit la situation politique. Côté français, le premier ministre François Fillon et le ministre de l’Ecologie du Développement et de l’Aménagement durables, Jean-Louis Borloo, considèrent la liaison Lyon-Turin comme une illustration concrète des conclusions du Grenelle de l’environnement, un document qui reprend les travaux et les objectifs de limitation des émissions de CO², dans la lutte contre le changement climatique, avec un objectif de date, l’année 2020, qui est également celle de la réalisation des réseaux transeuropéens de transport. L’unique problème financier sera de trouver les autres 26 milliards d’euros que l’Italie devra investir dans les 13 prochaines années pour le Corridor 5 de Fréjus à Trieste. Paolo Costa Président de la Commission transport du Parlement européen.

2008
Brèves

actus

1633

2015

2014

2013

2012

2011

2000

2016

2010

2009

2008

2007

2017

2018

Lien de la page