LYON-TURIN : LE TUNNELIER FEDERICA PRET A CREUSER LA GALERIE DE RECONNAISSANCE DE SAINT-MARTIN-LA-PORTE

A.F.P.
Jeudi 14 Janvier 2016

Le tunnelier baptisé Federica, présenté jeudi 14 janvier au Creusot sur son lieu de fabrication, creusera à partir de l'été la galerie de reconnaissance, côté français, du futur tunnel transfrontalier de la ligne ferroviaire Lyon-Turin.

Oeuvre de la société NFM Technologies, dont le siège est à Lyon, ce tunnelier formant un cylindre de 12 mètres de diamètre sur 135 mètres de long devrait débuter "courant juillet" les travaux d'excavation de la galerie depuis Saint-Martin-La-Porte soit "les premiers 9 km du tube sud du tunnel de base" selon Mario Virano, directeur général de Telt.

"Cette galerie va être creusée dans la pire partie du massif alpin, où les rochers sont très élastiques, pour permettre de bien comprendre les spécificités de la roche et éviter les surprises géologiques", a-t-il ajouté.

Pour le Président de TELT, Hubert Du Mesnil, la réception de ce tunnelier est une "étape symbolique franchie" dans ce projet où "la France et l'Italie ont uni leurs forces".

(...)

Le chantier, mené par un consortium de six entreprises - trois françaises et trois italiennes - mobilisera jusqu'à 450 personnes. (...)

La réalisation de cette galerie de reconnaissance devrait prendre cinq à huit ans. Côté italien, la galerie d'accès de La Maddalena à Chiomonte, qui devrait atteindre 7,5km, est en cours de réalisation. Le début des travaux du tunnel de base sont envisagés à l'horizon 2017, pour une mise en service prévue en 2028-2029.

2016
Brèves

actus

1284

2015

2014

2013

2012

2011

2000

2016

2010

2009

2008

2007

2017

2018

Lien de la page