LYON-TURIN : LES "POUR" FONT MONTER LA PRESSION

LibéLyon
Jeudi 08 Novembre 2012

Les parlementaires concernés par le projet du tunnel ferroviaire Lyon-Turin lancent un appel aux chefs d'Etats français et italien, leur demandant des "avancées concrètes" lors du sommet franco-italien du 3 décembre à Lyon.

Ces députés et sénateurs réclament (...) à François Hollande et (...) à Marion Monti de "procéder dès que possible à la ratification et à la mise enoeuvre de l'accord" bilatéral signé le 30 janvier, permettant le lancement des travaux définitifs de cette liaison. Cet accord fixe les modalités de réalisation du nouveau tunnel de base prévu sous le Mont Cenis, long de 57 km, il relierait les gares de saint Jean de Maurienne en France et Suse en Italie. Et coûterait à la France 2,1 milliards d'euros sur 10 ans (...).
Au total, la France et l'Italie devraient financer 60 % de la section transfrontalière du Lyon-Turin, la Commission européenne les 40 % restants, une fois les orientations budgétaires sur 2014-2020 votées à  Bruxelles. (...)
Les parlementaires demandent également aux deux Etats de décider d'utiliser lors du sommet "au maximum le financement européen déjà disponible" et de fixer le "calendrier des travaux principaux".

(...) La mise en oeuvre de ce projet est prévue en 2025 (...) et permettrait de diminuer de moitié le trajet Lyon-Turin qui se ferait en 1 h 30, et mettrait Paris à 4 h de Milan contre 7 actuellement.

2012
Brèves

actus

282

2015

2014

2013

2012

2011

2000

2016

2010

2009

2008

2007

2017

Lien de la page