LYON-TURIN LES TRAVAUX AVANCENT, PAS LE FINANCEMENT

Les Echos.fr
Mardi 27 Mai 2014

(...) Le projet de nouvelle liaison ferroviaire entre la France et l'Italie est aujourd'hui dans une situation paradoxale : les travaux préparatoires prennent de l'ampleur, mais la France semble moins que jamais capable d'indiquer comment elle compte financer sa part du chantier (...). Sur le terrain, pourtant, les ingénieurs et les ouvriers sont déjà à l'oeuvre des deux côtés de la frontière ; plus de 800 millions d'euros d'études et de travaux ont déjà été engagés depuis une dizaine d'années. Et cette phase s'est accélérée, avec l'attribution récente d'un nouveau marché, le percement d'une galerie de reconnaissance de 9 km de long (...) qui constitue les prémices du tunnel de base de 57 kilomètres (...)

(...) Seul le percement du tunnel de 57 km est envisagé aujourd'hui pour un budget estimé à 8,5 milliards d'euros. La Commission européenne (...) est prête à financer 40 % de ce montant, ce qui ne laisserait "que" 2,2 milliards à la charge de la France. (...) A condition que "la France réponde avant février 2015 à l'appel à projets européen dans lequel devra être détaillée la manière dont elle compte s'acquitter de sa part de financement." (...)

Lire l'article.

2014
Brèves

actus

144

2015

2014

2013

2012

2011

2000

2016

2010

2009

2008

2007

2017

2018

Lien de la page