LYON-TURIN : RESULTATS DE LA CIG DU 16 DECEMBRE 2014

Comité pour la Transalpine-Traduit de l'Italien
Mardi 16 Décembre 2014

Hier se tenait à Rome au sein du Ministère des Transports, la Conférence Intergouvernementale franco-italienne (CIG) en présence des Présidents respectifs, Mario Virano et Louis Besson, ainsi que du Coordonnateur européen pour le corridor méditerranéen n°3, Laurens Jan Brinkhorst, et des représentants de la Région du Piémont.

Au cours de cette réunion, le Coordonnateur européen a informé de la commande d'une étude par l'Union européenne, auprès du cabinet d’audit Pricewaterhouse Coopers, sur les neuf corridors en chantier. Les résultats de cette étude ne sont pas encore publiés mais selon le Coordonnateur européen, il en ressortirait que le corridor méditerranéen qui va d'est en ouest produirait 17% du PIB européen et impliquerait 18% de la population européenne. C'est pourquoi a-t-il déclaré «  l’Union européenne considère ce projet comme l’un des cinq grands projets dans le domaine des infrastructures et que si l’Italie et la France ont le financement et que les formalités sont accomplies, l’Europe financera 40% du coût du tunnel de base ». LJ Brinkhorst a également rappelé et confirmé l’engagement ferme de la nouvelle Commissaire aux Transports, Violeta Bulc sur ce projet qui au cours d'une interview pour le journal français Contexte, a cité le Lyon-Turin "comme une opportunité importante pour la relance du tissu de l'entrepreunariat local".

Durant cette réunion, la CIG a noté l’état d’avancement des travaux en particulier côté italien avec le creusement du second kilomètre de la galerie de la Maddalena, et côté français le prochain creusement du tunnel de Saint Martin La Porte, d'une longueur de 9kilomètres.

L’un des éléments centraux de cette réunion a été la préparation de toutes les formalités qui améneront l’Italie et la France, à demander auprès de l’UE d’ici février 2015 le cofinancement à hauteur de 40% du coût de l’ouvrage. Un calendrier de toutes les activités à réaliser a été établi, à savoir la préparation des formalités nécessaires pour la création de demande de financements, l’engagement des procédures pour la constitution du nouveau promoteur franco-italien qui succèdera à LTF et la constitution de l’organisme certificateur des coûts. C’est la société LTF qui sera chargée de le sélectionner.

Enfin, a été préparée la procédure pour l’approbation du protocole additionnel à l’accord du 30 janvier 2012 qui sera nécessaire pour lancer les travaux du tunnel de base. Ce nouveau protocole devra être signé par les deux ministres respectifs à savoir Manuel Valls et Matteo Renzi, à l’occasion du lancement des travaux de la galerie de Saint Martin La Porte.

Lire le communiqué de presse du MEDDE

2014
Brèves

actus

101

2015

2014

2013

2012

2011

2000

2016

2010

2009

2008

2007

2017

2018

Lien de la page