LYON-TURIN : RESULTATS DE LA REUNION DE LA "TABLE POLITIQUE" A ROME

Mercredi 30 Juillet 2008

C’est la phase 2 qui commence pour la réalisation de la liaison ferroviaire Lyon-Turin. Après l’accord conclu fin juin entre l’Observatoire technique et les maires des communes concernées par le projet, le gouvernement a décidé de poursuivre « avec les mêmes méthodes ». Les participants à la réunion de la table de concertation politique, dont le ministre italien des transports, Altero Matteoli, le sous secrétaire à la présidence du Conseil, Gianni Letta, le président de l’Observatoire technique, Mario Virano, l’administrateur délégué de Ferrovie dello Stato, Mauro Moretti, et les maires de la Vallée de Suse, ont été reçus auparavant par le président de la République, Giorgio Napolitano. A l’issue de cette réunion un document a été proposé avec huit points par le gouvernement en accord avec la région Piémont, Province et Ville de Turin : il sera ensuite étudié par les élus de la vallée de Suse qui donneront leur réponse d’ici une semaine. Ce document établit les étapes de la nouvelle phase de réalisation du projet. 1 - Mise en place d’un groupe de travail interne à l’Observatoire technique pour définir d’ici septembre, les interventions pour l’amélioration du transport local. 2 – Mise en place d’un plan pour supprimer 100 000 poids lourds dans la vallée alpine sur 3 ans. 3 – Délégation à Lyon Turin Ferroviaire (LTF) de la mise à jour d’ici le 31 décembre 2008 du dossier présenté à Bruxelles, sur la base du document signé à Pra Catinat. 4 – Lancement de la procédure pour la définition du tracé de la frontière française à Settimo y compris le tunnel international. 5 – Passage à la phase d’études du projet (section nationale et internationale). 6 – Nomination d’un organisme de gouvernance unifiée qui devra être mis en place en septembre et qui pilotera la phase de l’étude préliminaire. 7 – Convergence des financements en coordonnant les ressources disponibles en une caisse unique et tenant compte du plan stratégique réalisé par la Province de Turin. 8 – Consultation permanente des collectivités locales en tenant compte des délais définis par l’Union européenne. A l’issue de la réunion Altero Matteoli le ministre des transports italien s’est exprimé au cours d’une conférence de presse : « Maintenant c’est la phase 2 qui commence et de ce fait, Mario Virano se mettra au travail dès demain en tenant compte des huit points définis. Je suis constamment en contact avec le commissaire européen aux transports Antonio Tajani et j’ai eu hier une longue conversation avec mon homologue français (Dominique Bussereau) avec lequel je suis d’accord sur les procédures et les points de passage. La continuité est confirmée : l’Observatoire technique a été créé par le gouvernement de Berlusconi, a été poursuivi avec Romano Prodi et, est à nouveau confirmé avec le gouvernement actuel de Berlusconi ».

2008
Brèves

actus

1567

2015

2014

2013

2012

2011

2000

2016

2010

2009

2008

2007

2017

2018

Lien de la page