LYON-TURIN : UN TRAIN QUI DIMINUERA FORTEMENT LA POLLUTION

Le Figaro
Vendredi 02 Mars 2007

La liaison ferroviaire qui traversera les Alpes permettra de diminuer de 370 tonnes par jour les émissions de CO2. Ce qui réjouit les montagnards. (...) La liaison ferroviaire Lyon-Turin sera prioritairement destinée au transport de camions. Le projet prévoit la construction commune de deux tunnels, l'un de 53,1 km, l'autre de 12,2 km entre Saint Jean-de-Maurienne d'un côté et Bruzolo de l'autre. (...) Sans oublier une donnée, devenue aujourd'hui incontournable : la protection de l'environnement. (...) Il est rappelé que 85 % du trafic marchandise entre la France et l'Italie circulent actuellement par la route. Le reste emprunte une ligne ferroviaire classique qui peut difficilement être modernisée. En 2005, quelque dix mille poids lourds ont emprunté chaque jour les divers passages franco-italiens, soit environ 2,8 millions par an. (...) Dans les vallées alpines, les populations ne supportent plus la pollution atmosphérique provoquée par ces norias de camions. (...) Le transfert vers le rail évitera environ un million de poids lourds sur les routes chaque année et devrait permettre de diminuer les émissions quotidiennes de CO2 de 370 tonnes. Tout a été prévu également pour que le chantier soit le moins polluant possible : les déblais devraient représenter l'équivalent de six pyramides de Kheops ! Près de 40 % seront réutilisés dans la construction des tunnels, le reste devrait servir à revaloriser d'anciennes carrières. Les riverains néanmoins devront encore faire preuve de patience. L'ouverture définitive de la ligne au trafic est prévue à l'horizon 2020.

2007
Brèves

actus

1707

2015

2014

2013

2012

2011

2000

2016

2010

2009

2008

2007

2017

2018

Lien de la page