NON A LA POLLUTION DES VALLEES ALPINES, OUI AU TRANSFERT MODAL, OUI A LA TRANSALPINE LYON-TURIN, UNE LIAISON D'INTERET GENERAL

Informations Ouvrières
Jeudi 04 Juin 2015

Information en provenance de la CGT Rhône-Alpes :

(...) Il est urgent que l'Etat et les pouvoirs publics mettent en oeuvre de façon volontariste (...) les recommandations du protocole de Kyoto pour limiter la production de gaz à effet de serre (...). Les coûts externes (accident, pollution, nuisances...) générés par le mode routier s'élèvent chaque année à 87 milliards d'euros en France et pourraient être diminués par une vraie politique de report modal. (...)
Depuis 2004, la part modale du trafic fret ferroviaire est passée en France de 14 % à près de 10 %, au profit du trafic routier, ce qui a conduit a mettre près de 1,5 million de camions supplémentaires sur la vallée de la Maurienne. (...) Faire croire que la ligne actuelle est une réponse d'avenir, c'est tromper les gens. (...)
Pour assurer le service du ferroutage, seule une ligne nouvelle peut permettre à grande échelle, et la liaison Lyon-Turin devrait être un élément déterminant dans la lutte contre les pollutions, et les nuisances ainsi que pour favoriser le report modal.

En terme de développement économique, la liaison Transalpine générerait autour de 300 emplois directs en Maurienne en phase travaux et plus de 2 000 emplois par an sur les cinq années les plus importantes. (...) Nous devons avancer rapidement pour assurer le transfert modal de la route vers le rail et permettre un rééquilibrage des transports dans la traversée des Alpes et répondre aux intérêts économiques de notre département. (...)

2015
Brèves

actus

1322

2015

2014

2013

2012

2011

2000

2016

2010

2009

2008

2007

2017

2018

Lien de la page