PAS DE CONSENSUS AU SEIN DE L'UNION SUR L'EUROVIGNETTE

Les Echos
Mardi 02 Septembre 2008

Les 27 ministres des Transports de l'Union européenne, réunis hier en sommet informel à La Rochelle, ont apporté leur soutien au projet de révision de la directive Eurovignette publié début juillet par la Commission. Mais à condition qu'elle soit facultative, a précisé Dominique Bussereau.... L'Eurovignette actuelle permet aux Etats-membres de faire payer aux poids lourds le financement des infrastructures routières. La Commission souhaite aussi leur faire supporter : pollution, bruit et congestion du réseau routier. Plusieurs divergences restent à aplanir : sur l'affectation des recettes, d'abord. En dépit de l'opposition du Royaume-Uni, des Pays-Bas et de la Suède, la Commission recommande que les sommes recueillies financent des projets d'amélioration de l'efficacité environnementale des transports. (...) L'adoption d'une telle mesure apparaît délicate dans un contexte de flambée des prix des carburants. D. Bussereau a prévenu qu'en France, l'Eurovignette sera obligatoirement reportée en pied de facture afin d'en faire supporter le coût aux clients.

2008
Brèves

actus

1565

2015

2014

2013

2012

2011

2000

2016

2010

2009

2008

2007

2017

2018

Lien de la page