PRESENTATION DE L’ANALYSE COUTS BENEFICES DU LYON-TURIN

Jeudi 26 Avril 2012

Le Commissaire extraordinaire pour le Lyon-Turin, Mario Virano a présenté  ce jour au ministère des Transports l’analyse des coûts et des bénéfices du Lyon Turin.

Cette analyse a permis de démontrer que sa réalisation apportera sur une période de 50 ans des avantages d’une valeur totale de 12 milliards d’euros, coûts externes inclus (pollution, gaz à effet de serre, bruit accidents et congestion). Ces gains s’ajouteraient aux résultats de l’équilibre économique (200 millions) qui selon cette étude aurait un investissement public à long terme.

Le ministre des Infrastructures et des transports et du développement économique, Corrado Passera a annoncé à cette occasion : « La liaison Lyon-Turin est un projet stratégique, important et prioritaire  pour l’Europe et pour l’Italie. Nous avons voulu faire la présentation de cette étude ici à Rome pour exprimer tout notre soutien à la méthode et à la substance du travail réalisé par l’Observatoire et par le Commissaire Mario Virano. Cette liaison a passé toutes les vérifications de normes de la part de l’Union européenne, de l’Italie et de la France, et l’examen approfondi de l’analyse coûts bénéfices. Le projet, a-t-il souligné – a toutes les raisons d’être soutenu, au niveau local, italien et européen car il a un rôle essentiel dans les réseaux de transports européens : c’est un ouvrage important et stratégique et les chiffres le démontrent ».

En effet, a-t-il expliqué « ce tunnel relie une partie de l’Europe fondamentale qui est la région de l’AlpMed, qui compte 19 millions d’habitants et un PIB de 540 milliards d’euros. Les nations liées par le corridor représentent 40% des exportations européennes. Géopolitiquement, économiquement et politiquement, avoir un réseau de ce type avec l’Italie au coeur ce n’est pas rien ! ». Du point de vue géostratégique, ajoute t-il, la réalisation de ce corridor doit être accélérée parce qu’elle permettra le report d’une importante quantité de marchandises de la route vers le rail, il y aura environ 6 à 700 000 poids lourds en moins dans les Alpes : c’est ce qui fait la différence ».

Télécharger le dossier de presse de la présentation du projet et de l'analyse coûts bénéfices - 26 avril 2012 (en italien)

2012
Brèves

actus

309

2015

2014

2013

2012

2011

2000

2016

2010

2009

2008

2007

2017

2018

Lien de la page