Adina VALEAN, Commissaire européenne aux Transports

Jeudi 02 Juillet 2020

« Le Lyon-Turin est une initiative phare. Il s’inscrit parfaitement dans le cadre du Green Deal »

Pendant le confinement, Jacques GOUNON, Président de la Transalpine (par ailleurs Président du groupe Getlink-Eurotunnel), avait écrit à la Présidente de la Commission Européenne pour souligner l’importance du Lyon-Turin dans la perspective du plan de relance économique post-Covid. Au nom de la Présidente de la Commission, c’est la Commissaire européenne aux Transports Adina VALEAN (photo) qui lui a répondu dans par un courrier daté du 2 juillet.

Dans sa missive, la Commissaire souligne d’abord que "la politique des réseaux transeuropéens de transport (RTE-T) vise à créer une armature sans laquelle des services de transport ne sauraient exister. Elle est fondée sur des standards communs exigeant l’interopérabilité entre modes de transport. Elle repose également sur le respect de l’environnement et l’efficacité énergétique et met l’accent sur les modes de transport les moins polluants en favorisant le report de la route vers le rail et les voies navigables."

Après avoir rappelé que "la Commission européenne a toujours soutenu le Lyon-Turin depuis ses débuts en lui octroyant une contribution financière significative", Adina VALEAN confirme que "le Lyon-Turin est une initiative phare. Il vise à combler un chaînon manquant sur le corridor Méditerranée et est en ce sens nécessaire non seulement à la France et à l’Italie mais au-delà à l’Union européenne dans son ensemble. (…) Ce projet permettra un report substantiel du transport routier vers le transport ferroviaire et ceci en particulier dans des régions alpines où il est fondamental de réduire la pollution au profit des hommes et de la biodiversité. C’est donc un projet qui s’inscrit parfaitement dans le cadre du Green Deal" qui vise la neutralité carbone de l'espace communautaire en 2050.

"Dans ce contexte, la Commission souhaite voir ce projet réalisé aussi rapidement que possible, y compris en ce qui concerne les routes d’accès permettant une montée en puissance du trafic", poursuit la Commissaire avant d’annoncer une initiative : "La Commission prévoit d’ailleurs de proposer prochainement aux deux gouvernements concernés l’adoption d’un acte d’exécution relatif au projet, comme le prévoit le règlement RTE-T pour les projets transfrontaliers majeurs."

2020
Ils ont dit
2306

1994

1996

1998

1999

2000

2001

2002

2003

2004

2005

2006

2007

2008

2009

2010

2011

2012

2013

2014

2015

2016

2017

2018

2019

2020

actus

Lien de la page