PRÉSIDENT DE LA SNCF

Séminaire, Bruxelles
Mardi 18 Janvier 2000
Louis GALLOIS

« Si nous ne réagissons pas, le trafic passera par la Suisse et plus par la France : c'est une perte d'activité économique. Je n'imagine pas, par ailleurs, que le Piémont reste un cul-de-sac. »

2000
Ils ont dit
809

1994

1996

1998

1999

2000

2001

2002

2003

2004

2005

2006

2007

2008

2009

2010

2011

2012

2013

2014

2015

2016

2017

2018

actus

Lien de la page